Ce blog est présenté par
--- Publicité ----

dimanche 23 octobre 2011

Fantasy

Un langage d'aujourd'hui

     Le rêve à portée de main… l’évasion en plusieurs  arts, entre les lignes, sur les planches de BD, à l’écran.

     Pas trop de mal et des envies incompressibles de débouler dans cette littérature de l’irrationnel, ces productions de l’imaginaire.

     Pas de repère ordinaire. Et c’est tant mieux. L'escapade sans contrainte. Le doute qui ne plonge pas dans l’horreur, à la différence du fantastique. La beauté du graphisme, l’envol des acrobaties, la fête des corps.

    Et si souvent les auteurs de ce nouveau genre narratif, s’accrochent aux costumes médiévaux, à ce retour improbable vers les anciens mythes, c’est qu’ils puisent dans ce lointain du passé, le dépaysement, les légendes inexpliquées. 2007 entrait le mot FANTASY dans le dictionnaire, mais le genre avait débuté plus d’un siècle avant et revendiquerait de plus lointaines origines, des codes enigmatiques, des êtres étranges et des… Folmaloïdes : 


 

    La Fantasy se retrouve aussi en Musique, avec ce rock progressif des Pink Floyd comme dans : The Piper at the Gates of Dawn (Le cornemuseux aux portes de l’aube)


        

     L’aube des temps se retrouve autant dans cette genèse effacée -ou effarée-  que dans cette quête de l’après.


Dessine-moi le ciel, que je te cherche sur ma peau pour m'échapper de ton rêve…
        Le futur est là ! bien présent (ce jeu de mot-là, ne pouvait passer sous  silence !).

        L’avenir fluide, un rêve inachevé, une contemplation d’au-delà.

Un article de MonaK


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a fait réagir ? Partagez vos réactions ici :