Ce blog est présenté par
--- Publicité ----

mercredi 11 janvier 2012

14 janvier 2012 : Le nouvel an tunisien

Des vœux citoyens pour la Tunisie


Dans le calendrier lunaire le nouvel an musulman, ou 1er Muharram 1433 de l’hégire, tombait cette année le 27 novembre 2011. Commémorant l’hégire -l’exil-, le départ de Mahommed de la Mecque pour Médine en 622 en vue de fonder la communauté musulmane (Umma), c’était un dimanche.

Au palmarès de la journée :
  • Le pouvoir militaire de l’après Moubarak ne tolère plus les manifestants de la Place Tahrir au Caire et les charge violemment.
  • La crise se déclare entre Pakistan et USA après une bavure ( !) de l’OTAN qui fait 24 morts à la frontière afghane
  • Poutine se présentera aux présidentielles russes… un mandat ouvert jusqu’en 2024 ?
  • Deux Centristes candidats à la présidence 2012 en France : Morin et Bayrou
  • A l’écran : L’Intouchable cartonne
  • Festival du Film Tunisien, troisième édition à Paris le 25, 26 et 27 novembre 2011.


Une place pour l’An Neuf

      Et en Tunisie
  • Le B’chira Art Center thématise sur : "Comment va la photographie" en Tunisie ?
  • La révolution du 14 janvier au coeur du festival international du Sahara de Douz
  • Course à l’Hippodrome de KASSAR-SAID et retransmission TV du match Club Athlétique Bizertin (CAB) / Esperance Sportive de Tunis (EST)
  • In la Semaine de Zaba : « La place du 7 novembre à Tunis vient d'être rebaptisée Place du 14 janvier ; Boulevard du 14 janvier remplacera désormais boulevard du 7 novembre, anciennement bvd Habib Bourguiba, ex avenue du 20 mars 1956, ex rue Jules Ferry, ex ruelle du Bey et ex voie Topkapi »
      L’image est là, celle de la représentation de soi, du citoyen, celle de la Révolution : celle de la Parole du Peuple. Aucune autre manifestation à caractère confessionnel en ce jour-là.

      Cependant, la nuit du 1er janvier 2012 a vu émerger certaines factions salafistes (les défenseurs d’une morale monolithique à l’ancienne -imposée par la force-, issus du mouvement extrémiste fondamentaliste apparu depuis peu) qui ont pris à parti ceux qui fêtaient, en Tunisie, le nouvel an mondialement païen. Peu nombreuses, mais organisées comme des gangs, elles sont qualifiées de «hordes» par la plupart des Tunisiens dont la civilisation est synonyme de modération.

Avant : Les Tunisoises en 1940 (carthaginoiseries éditions)

Un Nouvel An politiquement laïque pour la Tunisie

     Ce 14 janvier 2012 (calendrier solaire grégorien), le nouvel an laïque prend la relève et sera autrement orchestré en Tunisie… par la Voix du Peuple.

    A l’occasion du premier anniversaire de la révolution du 14 janvier 2011 et à l’appel d’Initiative Citoyenne, née au printemps 2011 de la Tunisie en marche, l’opération CARTE de VŒUX 2012 à mon DéPUTé est lancée.

      Chaque citoyen est convié à exercer de plein droit sa libre expression, telle qu’il l’a définie et arrachée lors de la Révolution de la Dignité ou Révolution de Jasmin.

     Une opération lancée en toute convivialité et conscience citoyenne visant seulement à rappeler aux membres de la Constituante que, en tant qu’élus, ils se doivent d’être représentatifs de leurs attentes.

      Sous forme de souhaits, les citoyens vont donc signifier que leurs attentes participent du respect des droits qu’ils ont revendiqués pendant la révolution et pour lesquels ils les ont élus.

Maintenant : Les Tunisoises en 2011 (Le Bardo 6 décembre)
       Car il semblerait que les relents de la défunte dictature soient relayés par des diktats plus sombres, visant à établir un monopole d’ordre religieux, mais surtout obscurantiste.

       Car il se vérifie, à la Constituante, qu’on veuille faire taire la voix des députés d’opposition du Parti Démocrate Progressiste

       Car il se confirme que la Tunisie serait convoitée par les familles et les émirs du Golfe comme leur Eldorado et que la chasse est ouverte au pays des gazelles comme au domaine des Safirat : femmes non voilées, donc dévergondées.


     Photos d’archives à l’appui depuis 1900, la famille régnante du Bey, tout comme les femmes indépendantistes, celles qui portaient costume régional en Province (de la Khroumirie à Jerba), les intellectuelles, celles qui exerçaient un métier et les citadines, avant la présidence de Bourguiba n’étaient pas voilées.


Le Peuple n’oublie pas !

      Il s’avère donc urgent que les droits incompressibles de la personne humaine soient rappelés à cette Assemblée Constituante qui prend bien des aises avec l’égalité des sexes, la liberté d’expression vestimentaire, artistique, d’opinion et d’éducation.

La parole du peuple
       «  De 14 janvier en 14 janvier, l’engagement de la société civile se poursuit et s’affirme. Afin que nul n’oublie jamais !


       « La société civile a sa place pleine et entière dans la nouvelle Tunisie ! Elle a le droit et le devoir d’entrer dans l’hémicycle et d’intervenir dans la genèse de la future constitution.


       « L’Initiative Citoyenne se mobilise et invite les citoyens aux travaux de l’Assemblée Constituante :
Janvier 2012, et autant de fois qu'il sera nécessaire.

       « A l'occasion du premier anniversaire de la révolution du 14 janvier 2011, les Citoyens, interpellent les membres de l’Assemblée Constituante sur l'essentiel : une constitution qui prolonge notre histoire, tout en préservant nos acquis, en garantissant les droits fondamentaux à la liberté, à l’égalité et à la dignité et ce, dans l’exercice effectif de la citoyenneté.

       « Quatre artistes se sont investis pour la cause, chacun avec son style allant de la photographie de Hamiddeddine Bouali au ton humoristique de Chedly Belkhamssa, Lotfi Ben Sassi, Imed Ben Hmida... »



Meilleurs Vœux كل عام وانتم بخير
(du citoyen au citoyen-député)

Le combat de la société civile : Vœux à la Une

       Le combat de la société civile continue contre la stratégie de l'attente, de l'expectative, du laisser-faire... et du fait accompli avec l’opération spéciale : " Cartes Citoyennes de citoyen à... citoyen député !"


Souhaits des Citoyens aux citoyens députés
Une année pour rénover la Constitution et pas davantage
Les droits universels de la Femme et de l’Homme sans discrimination de sexe, de couleur, de croyances
L’inviolabilité de la personne humaine
Le respect du statut personnel
Les libertés fondamentales d’opinion, d’expression, de publication, de réunion
La séparation des pouvoirs
La laïcité des partis politiques
L’état de droit et non de prérogatives
L’indépendance économique de la Tunisie sans inféodation aux puissances d’argent
Une tunisie progressiste

La Baraka

Pour l’occasion, les citoyens pourront fêter dignement le nouvel an citoyen 2012. En ce jour de fête, عيد رأس السنة (fête du début de l’an), les familles pourront réitérer la tradition du nouvel an lunaire.

En Tunisie, un met unique au Maghreb est préparé : la Mloukhia (prononcer mloujia à l’espagnole : avec la jota). De couleur verte, il est composé de morceaux de viande d’agneau trempant dans une garniture de corète. De la famille du henné, cette sorte d’épinard est vendu en poudre. Le plat est délicat à réaliser, car il faut délayer la poudre dans de l’huile d’olive et de l’eau avec grand soin pour parvenir à une sauce lisse et onctueuse qui n’attache pas. De vert pâle, la sauce passe au vert marine.

       La veille du 1er Mouharram, on accommode le couscous au "kadid" (viande salée et séchée) rehaussé de "osben séché" (abats) bien épicé. Le plat se décore avec des œufs, des friandises et des fruits secs.

        A Nabeul, des poupées de sucre agrémentent les festivités. Elles seront cassées à l’Achoura. Aux filles sont offertes des sucreries en forme de mariée, de gazelle et de poisson, pour les garçons le coq et le cheval recouvrent bien d’autres emblèmes. 

Au fil de l’Initiative Citoyenne
     Un nouvel an de bonheur alors ? La citoyenneté au cœur ? La couleur verte est censée porter la Baraka, la chance, en référence à la prairie du paradis coranique. Et si vous croyez à la chance : Meilleurs Voeux !


Un article de MonaK



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a fait réagir ? Partagez vos réactions ici :