Ce blog est présenté par
--- Publicité ----

jeudi 17 mai 2012

La fête des mères

De la Grèce antique aux hypermarchés

Si la fête des mères est surtout, aujourd'hui, celle des commerçants, on en trouve les premières traces dans l'antiquité grecque. Petit retour en arrière...

Gâteau de la fête des mères au Royaume-Uni
Le dimanche 3 juin 2012, tous les enfants de France et de Navarre (DOM-TOM compris) célèbreront la fête des mères. Mais d’où peut bien venir cette tradition qui semble avoir toujours existé?

 

Les mamans déjà fêtées dans la Grèce antique

On trouve les toutes premières traces de célébration en l'honneur des mères dans la Grèce antique. Il s’agissait, lors des cérémonies printanières, de célébrer Rhéa, la Grande Mère de tous les dieux, et donc celle de Zeus. Ce culte particulier était rendu aux ides de Mars dans toute l’Asie mineure.

La déesse grecque Rhéa
Les Romains n’étaient pas en reste puisque, dès le Ve siècle avant Jésus-Christ, une fête religieuse (les matronalia) célébraient les matrones le 1er mars.
Ces coutumes ne résistèrent pas longtemps à la religion catholique.

 

Une tradition récente en Occident

Si, au XVe siècle, les Anglais fêtaient le Mothering Sunday au début du Carême, il faut attendre 1908, aux Etats-Unis, pour voir apparaître le fête des mères telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’institutrice américaine Anna Jarvis
Il s’agissait, pour l’institutrice Anna Jarvis, de rendre hommage à sa maman décédée le 12 mai 1905. En 1907, Anna Jarvis lança une campagne pour créer une fête des mères qui serait un événement officiel. La première fête de ce nom fut célébrée en 1908 et officialisée en 1914, lorsque le gouvernement américain approuva un texte de loi institutionnalisant la fête des mères, le second dimanche de mai. Depuis cette date, ce jour est férié aux Etats-Unis.

De nombreux pays comme la Belgique, le Danemark, la Finlande, l'Italie, la Turquie ou l'Australie suivent rapidement…

 

La France et la célébration des mères

Dans notre pays, le premier à s’être intéressé à la question est Napoléon 1er. En 1806, il instaura une fête prônant les vertus de la famille pour tenter de relancer la fécondité. La tentative fit un flop.

Il faut attendre 1918 pour voir la ville de Lyon instaurer la journée des mères. Il s’agissait alors de rendre hommage aux mères et aux épouses qui avaient perdu fils ou mari pendant la Première Guerre mondiale.

En 1920 est conçue une fête des mères de famille nombreuse et, finalement, le gouvernement français officialise une journée des mères, en 1929.

1941 : Le Maréchal Pétain instaure la fête des mères
La fête des mères ne fut inscrite dans notre calendrier national qu’en 1941. En effet, c’est cette année-là que le gouvernement de Vichy s’empara de l’idée et, dans le cadre de sa politique nataliste, inscrivit officiellement et définitivement la fête des mères au programme des festivités annuelles nationales.

 

La fête des mères est née

Après la Deuxième Guerre mondiale, la loi du 24 mai 1950, instaura définitivement la fête des mères.

Cette loi dispose que «la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d'une journée consacrée à la célébration de la "Fête des mères", organisée par le ministre chargé de la Santé avec le concours de l'UNAF* (article 1) ». Elle en fixe la date au dernier dimanche de mai sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin (article 2). Enfin elle prévoit l'inscription des crédits nécessaires sur le budget du ministère (article 3).

Toutes ces dispositions ont été intégrées au Code de l'action sociale et des familles depuis sa création en 1956.

Pour finir, l'organisation de la fête est assignée au ministre chargé de la Famille depuis 2004.

 

Fête des mères ou fête des commerçants ?

A l’instar de nombreuses fêtes comme Noël, Pâques ou la Chandeleur, le monde du commerce n’a pas tardé à exploiter le filon de la fête des mères.

Si, à l’origine, il s’agissait pour les enfants de fabriquer un objet quelconque de leurs petites mains pour l’offrir à leur maman, les choses ont bien changées.

Bonne fête maman !
Le sens initial de cette journée qui visait à célébrer la fécondité s’est bel et bien perdu et, plusieurs semaines avant la date de la fête des mères, nous sommes envahis de publicités tentant de nous vendre tout et n’importe quoi, du bijou au robot de cuisine en passant par les fleurs et les produits de beauté…

Jusqu’aux pouvoirs publics eux-mêmes qui ne prennent même plus la peine de nous en rappeler la vocation première qui était, il ne faut pas l'oublier : «Mesdames continuez et faites beaucoup d'enfants!»

Lexique :
*UNAF : Union Nationale des Associations Familiales

Un article de Julien Gué

3 commentaires :

  1. La féministe que je suis rejette cette fête Pétainiste. Je pense que nous devrions repenser ensemble le sens donné à cette fête d'autant qu'à présent les choses ont bien changées .les pères et les mères s'occupent indifféremment des enfants.Paradoxalement,j'ai aimé offrir à ma mère un cadeau pour ce jour spécial et j'ai aimé recevoir de la part de mes enfants ces petits objets confectionnés de leurs mains à mon intention.

    RépondreSupprimer
  2. Le pire, dans cette histoire, c'est que les cadeaux proposés par la majorité des boîtes commerciales, confine la mère à des fonctions ménagères... et des rôles de cuisine et d'arrière cuisine... Du côté des années 68, la mode était que les mères se trouvaient déchargées, ce jour-là de toutes les tâches domestiques assumées par le reste de la famille... le tradition ne semble pas avoir spécialement tenu

    RépondreSupprimer
  3. moi j'aime bien la fete des mères,c'est sur que Pétainn'a pas donné un sens de liberation de la femme. mais la maternité, pour moi est synonyme de la paix, d'un futur au dèlà de notre vie, c'est le jour ou je me rappèle la naissance de mes deux fils et que ma mère ma donné la vie, en fait, pour moi, c'est la fete de la vie, de l'espoir.
    chez moi on offre des fleurs ce jour là

    RépondreSupprimer

Cet article vous a fait réagir ? Partagez vos réactions ici :